Nous organisons des cours d’apprentissage du français destinés aux parents mais actuellement le groupe ne compte que des mamans.De temps en temps, nous organisons une table de discussion sur diverses thématiques.Comme dans le groupe, il n’y a que des mamans, le thème de la parentalité et des...

Ces derniers temps nous avons beaucoup entendu parler du sujet des violences faites aux femmes et je voulais vous faire part d’un témoignage d’une jeune femme qui a subi beaucoup de contrôle et d’isolement avant son arrivée en Belgique. C’est une situation évoquant des faits qui existent bel et...

Mme F. est une maman qui a la quarantaine et qui est originaire d’Amérique Latine. Voici son témoignage : « Dans mon pays, j’ai toujours été élevé dans les limites, dans l’organisation et les règles. Je suis la dernière, nous sommes 10 enfants : j’ai 5 frères et 4 sœurs. Par exemple : on dormait à...

L’alerte niveau 4 vue par nos ados

31 Décembre 2015 31

 

Voici les témoignages, les ressentis de nos jeunes par rapport à l’état d’alerte de niveau 4 et les mesures de sécurités prises par le gouvernement à la suite des événements récents qui sont venus bouleverser l’actualité. Je leur ai demandé de s’exprimer sur ce que leur évoquait cette alerte, les mesures de sécurité prises, si cela les avaient handicapé dans leur vie de tous les jours, s’ils avaient peur des amalgames etc.

Malak :

« Ce qui doit arriver … arrivera. Cela n’a rien changé pour moi, je me ne suis pas sentie plus en sécurité, c’était ennuyant qu’il n’y ait pas de métro. Par rapport au fait de ne pas avoir eu école, d’un côté j’étais contente de rester à la maison mais en fait je me suis ennuyée. A la reprise, devant l’école il y avait juste des militaires présents. Ils ont fait tout un cinéma pour rien je pense. Et non tous les arabes ne sont pas des terroristes, ce 13 novembre, des arabes sont morts aussi, ils étaient certainement musulmans et n’étaient pas des terroristes pour autant. Dans toutes les religions, un principe fondamental est : « Tu ne tueras point ». »

Youssef :

« Franchement, j’en ai rien à faire, tout cela n’a servi à rien, au final les terroristes ont gagné parce que cela a servi seulement à faire peur aux gens. Moi je n’avais pas peur, ça m’a ennuyé que les magasins soient fermés, je voulais justement m’acheter une veste ce jour-là. Et le fait qu’il n’y ait pas eu école, au début, on se dit c’est bien de rester à la maison, mais je me suis ennuyé, à la reprise de l’école, il y avait une patrouille de police devant l’école. »

Assia :

« Tout cela ne m’a pas empêché de vivre et de continuer ma vie normalement mais j’avais quand même peur que ça explose quelque part. Je me suis sentie plus rassurée quand l’alerte est redescendue à 3 et  avec la présence des militaires je me sentais plus en sécurité.

Je trouve qu’il ne faut pas faire d’amalgames cela n’a rien à voir avec une origine ou une religion, tuer de pauvres gens innocents c’est mal. »

Assem :

« On a renforcé la sécurité à cause de ce qui s’est passé à Paris, les gens se font des histoires. Sécurité ou pas si quelqu’un veut se faire exploser ou exploser quelque chose, la présence des militaires etc. cela n’empêchera pas. Il ne faut pas avoir peur de toute manière on va tous mourir un jour. Pour moi, ces gens qui se sont fait exploser ou qui tuent par exemple comme ce qu’il y avait eu à Charlie Hebdo, ce ne sont pas des musulmans, au lieu de répliquer en expliquant, en argumentant, ils tuent, ils ne savent pas parler. Certains pensent que terrorisme = musulmans, alors qu’un vrai musulman ne tuerait pas. Il est dit dans le Coran que l’être humain est sacré. Dans chaque religion cela est dit. »

En parlant avec ces adolescents, j’ai pu remarquer que ce niveau 4 d’alerte nationale, ne les avait pas alerté plus que cela, qu’ils n’ont pas eu peur et que cela ne les a pas empêché de continuer à vivre normalement, sauf de faire certaines choses : magasins fermés, école fermées, pas de métro etc. Ils se disent que si quelque chose doit arriver cela arrivera et que les mesures prises n’empêcheront pas et que ce n’est pas parce qu’il y a eu des attentats en France qu’il y en aura en Belgique. Ils pensent que beaucoup de gens font des amalgames mais ils n’ont pas été témoins ou victimes de ces amalgames personnellement. Ils sont tous d’accord sur le principe que les religions accordent une place sacrée à l’être humain et que quelqu’un qui respecterait sa religion ne trouverait pas cela admissible de tuer.

Coralie

Assistante sociale