Soyons solidaires

31 Octobre 2018

Je souhaiterais vous parler ce mois-ci d’une ronde que j’ai effectuée avec Félix au terme de laquelle nous avons rencontré une femme incroyable : ROMNEE Françoise.
Comme vous le savez déjà, nous avons repris nos rondes (travail de rue) depuis quelques mois.  Elles  s’articulent autour de deux volets : la promotion de la permanence psychosociale dans le quartier et fournir des informations à destination des MENA (mineurs étrangers non accompagnés).

Nous étions au parc Maximilien lorsque nous avons croisé un groupe de personnes distribuant des sacs de nourritures, des savons, des brosses à dents et dentifrices aux migrants de la gare du nord. Nous avons donc approché le véhicule afin de parler à la personne responsable : il s’agit de Mme ROMNEE. Elle est la coordinatrice d’un groupe de solidarité avec les réfugiés de la gare du nord. Ce groupe existe depuis Janvier 2016. Ils interviennent tous les jours afin d’offrir un repas aux migrants. Les aliments et produits proviennent de dons et les personnes qui s’en occupent sont bénévoles.

Le groupe est diversifié dans ses tâches : Il distribue des plats chauds, des sacs alimentaires, des vêtements,...
Le groupe Facebook comporte plus de 4000 membres et publie chaque semaine le
planning des distributions des repas.

Nous avons longuement discuté avec elle tout en lui expliquant que nous travaillons dans l’aide à la jeunesse et par conséquent, visons les MENA qui auraient besoin d’orientation, conseils et/ou accompagnement.
Elle nous a confirmé la présence de nombreux MENA mais ceux-ci ne souhaitent en aucun cas être signalés parce qu’ils savent que la probabilité qu’ils puissent rester légalement en Belgique est très faible et que les échos des personnes qui ont expérimenté cette possibilité confirment la difficulté des procédures en Belgique.

Ce que j’ai retenu de cette rencontre est la passion et la générosité de la coordinatrice ainsi que celle des autres membres.  Ils agissent sans arrière-pensées et avec désintérêt. Leur seul objectif est d’aider ces personnes qui ont souvent eu un parcours éprouvant afin de leur offrir un peu de (ré) confort.
Par cet article, j’espère faire connaitre ce groupe auprès des parents de notre AMO s’ils souhaitent contribuer. Il est facile de les joindre : il suffit d’envoyer un message au groupe sur facebook ou de contacter directement Mme ROMNEE.
Si de tels soutiens existaient pour des groupes fragilisés, le monde ne s’en porterait que mieux, n’est-ce pas ?
 

Ahmed

actualités

Chers parents, chers jeunes, Malgré ces temps difficiles, Inser'action garde le souci de mener à bien sa mission. En respectant, les recommandations gouvernementales, nous continuons à travailler de manière adaptée, c'est à dire en respectant la distanciation sociale. Nous travaillerons...

Le samedi 11 janvier 2020, nous nous sommes rendu à la salle de la rue de l’union pour initier les enfants au théâtre avec Nicolas, un animateur avec lequel nous avons déjà collaboré dans différents projets, qui s’occupe tous les jeudis avec Ali de l’atelier théâtre avec les jeunes qui y sont...

Le samedi 18, nous avons assisté à l’exposition qui s’appelle la « cité des enfants » avec les castors. Nous avons découvert l’architecture belge et l’urbanisme sous différentes formes ludiques. Nous avons fait la connaissance de Marcel et Jeanne qui sont frères et sœurs. Ils avaient 8 et 10 ans en...

Dans la préparation et l’organisation des activités de Noël, Ali, Fehmi et moi-même avions prévu de faire un hike avec le groupe des grands. Le « Hike » est un terme qui vient de l’anglais et qui signifie randonnée. C’est un travail assez conséquent et qui demande un certain temps de préparation...

Ma fille est rentrée depuis peu en première primaire. Avec ce grand changement, une nouvelle organisation a du se mettre en place. De nouvelles choses apparaissent ; journal de classe, devoirs, etc … J’espère, par cet article, pouvoir vous offrir des trucs et astuces vous rendant plus à l’aise avec...

Je voulais vous parler des avantages des réseaux mais également vous informer de la dangerosité de cette nouvelle passion qu’on a pour les écrans. L’important c’est de savoir comment il faut utiliser internet et les réseaux sociaux. Les avantages sont que l’on peut faire des recherches, s’informer...