Une lueur dans le noir

30 Septembre 2018

Durant les activités de juillet, nous nous sommes rendus à la Ligue Braille qui se situe à la rue d’Angleterre, 57 dans la commune de Saint-Gilles.
La Ligue Braille organise régulièrement des sessions de sensibilisation au handicap visuel avec des personnes aveugles ou malvoyantes. Nous avons rencontré Marie qui est malvoyante mais qui arrive à être parfaitement autonome. C’est elle qui nous a accueilli avec un grand sourire pour animer les castors.  Après nous avoir expliqué son vécu, nous avons eu droit à des explications concernant les notions de déficience visuelle et sur les services proposés par la Ligue Braille.
Le but de cette journée était de mieux cerner la réalité quotidienne des personnes déficientes visuelles.
Nous avons été projetés dans des mises en situation, nous nous sommes mis dans la peau d’une personne souffrant d’une cécité visuelle qui se promenait dans les rues d’un centre-ville.
Nous avons fait des groupes de deux castors dont un qui devait se bander les yeux et l’autre devait guider cette personne.
Ensuite nous avons expliqué que le rôle de la personne qui guidait était très important car, il devait faire en sorte que la personne avec les yeux bandés lui fasse confiance pour faire le trajet sans blessures ou accidents.
Après avoir parcouru le petit trajet,  une de nos castors a été amenée à retrouver son sac parmi tant d’autres. Sara T. a réussi sa mission, elle est parvenue à le trouver après un certain effort en utilisant son sens du toucher et de l’orientation.
Nous avons également regardé un petit film concernant la vie d’une personne non-voyante et ses parcours durant toute une journée. Nous étions très surpris par l’autonomie de cette personne car, elle préparait des plats, elle ramenait ses enfants à l’école et faisait même ses courses toute seule. Mais bien sûr elle avait des astuces et des techniques pour faciliter sa vie  à domicile et sa vie dans les lieux publics ! Par exemple, pour différencier la compote de poire et la compote de pomme, elle mettait un élastique autour de celle de pomme.
Mais elle devait retenir toutes ces techniques bien évidemment ...
Nous nous sommes rendus compte que ces personnes ont une mémoire excellente, retenir autant d’informations ne devrait pas être si évident pourtant elles s’en sortent très bien. Malgré que, celles-ci ont une déficience au niveau de leur acuité visuelle mais elles bénéficient de leur autre sens beaucoup plus développés.
        

Beyza

actualités

Chers parents, chers jeunes, Malgré ces temps difficiles, Inser'action garde le souci de mener à bien sa mission. En respectant, les recommandations gouvernementales, nous continuons à travailler de manière adaptée, c'est à dire en respectant la distanciation sociale. Nous travaillerons...

Le samedi 11 janvier 2020, nous nous sommes rendu à la salle de la rue de l’union pour initier les enfants au théâtre avec Nicolas, un animateur avec lequel nous avons déjà collaboré dans différents projets, qui s’occupe tous les jeudis avec Ali de l’atelier théâtre avec les jeunes qui y sont...

Le samedi 18, nous avons assisté à l’exposition qui s’appelle la « cité des enfants » avec les castors. Nous avons découvert l’architecture belge et l’urbanisme sous différentes formes ludiques. Nous avons fait la connaissance de Marcel et Jeanne qui sont frères et sœurs. Ils avaient 8 et 10 ans en...

Dans la préparation et l’organisation des activités de Noël, Ali, Fehmi et moi-même avions prévu de faire un hike avec le groupe des grands. Le « Hike » est un terme qui vient de l’anglais et qui signifie randonnée. C’est un travail assez conséquent et qui demande un certain temps de préparation...

Ma fille est rentrée depuis peu en première primaire. Avec ce grand changement, une nouvelle organisation a du se mettre en place. De nouvelles choses apparaissent ; journal de classe, devoirs, etc … J’espère, par cet article, pouvoir vous offrir des trucs et astuces vous rendant plus à l’aise avec...

Je voulais vous parler des avantages des réseaux mais également vous informer de la dangerosité de cette nouvelle passion qu’on a pour les écrans. L’important c’est de savoir comment il faut utiliser internet et les réseaux sociaux. Les avantages sont que l’on peut faire des recherches, s’informer...